Ciné-club russe

Séances privées : Bremenskiye muzykanty (de Alexey Nuzhny)

samedi 13 janvier à 11h

The troubadour and his impostor friends – a Dog, a Cat, a Donkey and a narcissistic Rooster – teamed up to accomplish the feat. The wandering musicians, led by a new leader, will rally again to bring laughter and joy back to the gloomy streets of Bremen. First of all, they must make the King’s daughter laugh, but meeting the Princess threatens a dangerous adventure. There are insidious enemies, intrigues and traps against the Troubadour and his friends, but you have to fight for love. And then the Princess ran away from the palace. In one tangle there are criminal schemes of Robbers, intrigues of a Detective, whims and secrets of the royal family, but cheerful musicians with an indefatigable Troubadour will make everyone dance to their tune. What are the Bremen Town musicians willing to do for the sake of the feat?

Ciné-club russe

Séance privée : Tyoshcha (de Askar Uzabayev)

mardi 19 décembre à 19h

Olga Nikolaevna is a strong-willed woman. She’s the boss at home and at work. The only one who breaks the order in her life is her son-in-law-like nothing else. And then one day the flurry of mutual claims becomes so great that right on a family holiday the situation gets out of control.

Ciné-club russe

Séance privée : Ya Boginya (de Olga Dibtseva)

Lundi 16 octobre à 20h30

The naive school teacher Lena suddenly loses both her job and her husband. “The problem is definitely in me,” she decides, and on the advice of a friend, she signs up to reshape herself for the “Become a Goddess” training. The result is obvious: a new image and a loving admirer Andrey. It’s just not clear whether Lena managed to find herself, and whether something very important was lost in the process.

Drame

séance spéciale : L’HOMME DE FER de Andrzej Wajda

Séance spéciale en partenariat avec le département d’histoire de l’université de Genève | Cycle Solidarités : regards croisés

jeudi 19 octobre à 18h + discussion « À quoi sert la solidarité ? »

Pologne, août 1980. Alors que la grève des chantiers navals de Gdansk éclate, un journaliste est chargé par les autorités communistes d’infiltrer le mouvement et d’enquêter sur l’un de ses leaders afin de le discréditer.

Documentaire

séance spéciale : LA SYMPHONIE DES ARBRES de Hans Lukas Hansen

Séance spéciale en partenariat avec la Haute École de musique de Genève & la communauté bosno-genevoise

mercredi 18 octobre à 18h30 + interlude musical + discussion

Dans certaines forêts alpines, il existe un arbre rare qui permet de créer des violons égalant les prestigieux Stradivarius. Ce bois précieux, qui pousse dans des endroits secrets et éloignés de tout, est unique de par sa capacité à amplifier le son. Gaspar Borchardt, un luthier établi à Crémone, est à la recherche de cet arbre magique. Son rêve est de fabriquer un instrument sur mesure, parfaitement adapté à la violoniste de renommée internationale Janine Jansen.

Documentaire

Séance spéciale : LE CORBUSIER À CHANDIGARH – LA FORCE DE L’UTOPIE de Karin Bucher, Thomas Karrer

Séance spéciale en partenariat avec la CODHA, Coopérative de l’habitat associatif

JEUDI 12 OCTOBRE À 18H30 + discussion autour des utopies architecturales

Avec la construction de la ville de Chandigarh, l’architecte franco-suisse Le Corbusier a achevé l’œuvre de sa vie il y a 70 ans. Chandigarh est une utopie audacieuse de la modernité avec ses ombres et ses lumières. En accompagnant quatre acteurs culturels qui vivent dans la cité indienne idéalisée et rêvée par Le Corbusier, ce film réfléchit à l’héritage qu’il a laissé derrière lui ainsi qu’aux différences culturelles existantes entre l’Est et l’Ouest.